Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tendance Santé, le blog de Bertrand Bimont

Tendance Santé, le blog de Bertrand Bimont

Découvrez la santé autrement avec Bertrand Bimont, ancien thérapeute en médecine traditionnelle chinoise et fondateur des Laboratoires Bimont.


Rester zen : vaincre l'angoisse et la dépression

Publié par Tendance Santé sur 2 Novembre 2015, 16:22pm

Catégories : #Santé

Rester zen : vaincre l'angoisse et la dépression

Mélancolie, irritabilité, insomnies, perte d'appétit ou à l'inverse compulsions alimentaires... Les symptômes de l'angoisse sont multiples et diffèrent d'une personne à l'autre, nous empêchant parfois de distinguer angoisse profonde et stress du quotidien. Pourtant, quand celle-ci s’installe, contrairement au stress passager, nous pouvons être sujets à des crises d’angoisse, un burn-out ou encore à la dépression. Même s’il faut chercher les causes profondes de son mal-être pour pouvoir le guérir, la pharmacopée chinoise peut aider pendant ces périodes de la vie. Anxiété, angoisse et dépression, découvrez comment la médecine traditionnelle chinoise considère ces troubles.

L'angoisse et la dépression en médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, chaque émotion est liée à un organe en particulier. La peur et l’angoisse sont liées au rein. On ne parle ici pas de peur soudaine liée à un stimulus extérieur (un accident par exemple), mais une peur ancrée en soi, liée à un évènement du passé (un deuil, un choc émotif). La tristesse et à la mélancolie sont gouvernées par le poumon. Il faut également savoir que chaque organe avec ses vides, ses excès, ses blocages, ses stagnations peut provoquer de l’anxiété voire de l’angoisse ou exacerber les symptômes associés. Un travail énergétique sur l'organe concerné peut être envisagé.

Quant à la dépression mentale, elle n’existe pas en médecine traditionnelle chinoise au sens où nous l’entendons en médecine occidentale. Il existe en fait plusieurs maladies qui correspondent à des catégories différentes de dépression : San Bei correspond à une tendance à la tristesse, Zang Zao à une hystéro-dépression, etc. Il existe toutefois un état que l’on nomme le syndrome dépressif, Yu Zheng.

Enfin, selon les principes chinois, toutes les émotions sont régies par le Cœur, qui est le siège du Shen (l’Esprit). Pour réguler ses émotions et calmer le Shen, on peut pratiquer le lâcher-prise. Des techniques existent et consistent, entre autres, en des exercices respiratoires et de mouvement. Le but est de prendre du recul !

Réguler ses émotions grâce à la pharmacopée chinoise

  • La poudre de perle

Comme évoqué plus haut, la peur et l’angoisse sont gouvernées par le rein. On dit en médecine chinoise que la peur fait descendre le Qi. Pourtant, très souvent chez les adultes, contrairement aux enfants, cette émotion ne le fait pas descendre, mais monter. Des situations prolongées où domine l’angoisse provoquent des symptômes comme la bouche sèche, les pommettes rougies, de l’agitation mentale et de l’insomnie. En cas d’angoisse prolongée, il faut travailler sur l’énergie du rein. La poudre de perle permet de faire ce travail, tout comme elle facilite le lâcher-prise.

  • Le millepertuis

Pour apaiser l’esprit et réguler les émotions, il existe une plante utilisée depuis l’Antiquité, le millepertuis. Même ses mécanismes d’action n’ont pas encore été totalement compris par les scientifiques, l’action du millepertuis sur l’humeur est avérée. Le millepertuis stimule des neurotransmetteurs comme la sérotonine (symptômes d’un manque de sérotonine : manque d’énergie, troubles du sommeil, angoisses, états d’agitation, vulnérabilité au stress), la dopamine (agit sur le plaisir et le désir) et la noradrénaline (agit sur l’attention, l’éveil). Elle est aussi efficace pour traiter l’angoisse, l’anxiété et les états dépressifs légers à modérés, que certains antidépresseurs.

Le complément alimentaire Harmonie

Les Laboratoires Bimont ont associé la poudre de perle et ses vertus tonifiantes et régulatrices d’émotions au millepertuis. Le complément Harmonie est né. Il permet de calmer le Shen, de prendre du recul (aide au lâcher-prise) tout en tonifiant l’énergie des reins. Il est conseillé en cas d’anxiété, d’angoisse et de dépression légère à modérée.

Attention, le millepertuis est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent. Il ne faut pas le prendre en même temps que les antidépresseurs et les contraceptifs oraux. Si vous prenez d’autres traitements, faites en part à votre médecin ou thérapeute.

Copyright Laboratoires Bimont 2015. Tous droits réservés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents